Français et travail

Voici ci-dessous un article extrait de l’excellent magazine « Le Nouvel Observateur » du numéro 2366.

Propos de Dominique MEDIA, qui vient de publier « travail. La Révolution nécessaire », les Editions de l’Aube, 2010.

Quel rapport les Français entretiennent-ils avec le travail ? Tantôt les sondages nous les montrent heureux au travail, tantôt on rappelle que le travail reste, conformément à son étymologie, un instrument de torture.

L’examen des diverses enquêtes nationales et internationales dont on dispose sur le sujet apporte une réponse assez claire : les Français sont parmi les Européens les plus attachés au travail. Non seulement la dégradation de la valeur travail est un mythe mais les Français plébiscitent plus encore que les autre l’intérêt intrinsèque du travail, c’est-à-dire son contenu, son utilité et son sens.

Disons-le tout net à tous ceux qui déplorent la dégradation de la valeur travail : les attentes qui pèsent sur celui-ci n’ont jamais été aussi fortes. Mais, et c’est là tout le paradoxe, les Français sont aussi, parmi les Européens, les plus nombreux à souhaiter que le travail occupe moins de place.

Pourquoi ? D’abord parce que leurs attentes sont déçus : mauvaises relations avec les employeurs, stress élevé, perspectives de promotion inexistantes, salaires unanimement considérés comme trop bas,  faible reconnaissance. Mais aussi parce que l’articulation avec les autres activités dysfonctionne : le travail empiète sur tout le reste de la vie.

Si nous voulons vraiment mettre la question du travail et de sa qualité au centre d’un nouveau modèle de développement, il va sans doute falloir, sinon rompre avec le capitalisme ou l’obsession monomaniaque de nos sociétés pour la taille du PIB, la compétition et le profit, au moins mettre en œuvre au plus vite le programme pour le travail décent lancé par le BIT à la fin des années 1990 et dont l’application semble pour l’instant compromise. Une révolution.

N’ayez pas peur de la vérité, mais plutôt du mensonge.

Si vous n’êtes pas avec nous, c’est que vous êtes contre nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :